Ce programme permet de faire face aux crises qui traversent notre vie professionnelle : crise de sens, impasse dans sa trajectoire, dégoût de son travail (mais pas forcément de son employeur, ou l’inverse)… Il s’adresse à toute personne en situation de blocage professionnel, qu’elle soit collaborateur ou manager.

Avec Pierre-Eric SUTTER, psychologue du travail – psychothérapeute spécialisé en thérapie existentielle,  vous cheminer des non-sens ressentis de votre existence vers le sens que vous voulez donner à votre vie professionnelle et même personnelle.

La démarche de coaching existentiel professionnel se déroule en trois temps:

Temps 1 :  L'”avant-la-crise”. Il s’agit de comprendre ce qui dans la situation d’avant la crise a généré cette dernière : un changement des objectifs? de manager? des difficultés financières? une réorganisation du travail? un conflit dans l’équipe? un événement perturbant dans votre vie personnelle?…

Temps 2 : L’entre-deux de la transition. Cette phase permet de considérer comment vous gérez la crise avec vos points forts et vos points d’amélioration. Il s’agit d’abord de vous aider à gérer le stress qu’a provoqué la crise et de traiter le mal-être psychique qui en résulte. Ensuite, il s’agit d’identifier vos ressources internes pour y faire face, ce qu’on appelle le “coping“. Votre coach vous apprend à vous approprier 6 stratégies de coping en faisant en sorte qu’il soit positif :

  • La stratégie de focalisation (active et cognitive) : Cette stratégie suppose de se concentrer sur le problème en l’analysant et en identifiant le mode de résolution approprié.
  • La stratégie de soutien social : Elle se caractérise par l’offre ou la demande d’aide extérieure pour obtenir le soutien d’autrui soit par de l’écoute, de la reconnaissance voire du réconfort.
  • La stratégie de retrait : Elle dénote de tous les comportements de fuite de la situation, voire de repli sur soi. Cette stratégie est positive quand elle protège mais elle peut être négative si elle empêche de traiter la situation.
  • La stratégie de conversion : cette stratégie provoque le changement voire la transformation radicale des comportements, sous la forme de l’acceptation ou de la relativisation du problème qui dérangeait précédemment.
  • La stratégie de contrôle : Elle implique la maîtrise de la situation par la coordination des comportements ou par des activités de gestion des émotions.
  • La stratégie de refus : Avec cette stratégie, le sujet fait comme si le problème n’existe pas. Il le refoule, il trouve refuge dans la distraction ou encore dans la dénégation du problème. Le risque est l’isolement, voire la dépression.

Temps 3 : L'”après-la-crise”. Dès lors que vous avez identifié votre éventail de stratégie de coping, vous êtes en mesure de dépasser la crise en lui donnant le sens qui vous correspond, ce qui permet de s’adapter à la nouvelle situation, grâce à la mobilisation de vos ressources internes. Vous serez en mesure soit de changer l’environnement, soit de changer d’environnement, en vous débarrassant des déterminismes qui vous empêchaient de vous déterminer par vous-même.

Pour nous contacter : sutter@mars-lab.com ou 0145499531.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez nos informations en direct, nouvel article, synthèse et rapport d'étude.

Vous êtes bien inscrit, merci !

Share This