LA PERFORMANCE, AUTREMENT
Vers la performance globale
Aujourd'hui, pour créer de la valeur, la performance économique est une condition nécessaire mais non suffisante.
Pour que la performance économique soit pérenne et durable, les chercheurs ont montré qu'elle doit se conjuguer avec la performance sociale et la performance environnementale.
Qu'est-ce que la performance
sociale ?

La performance sociale est la synchronisation de la performance individuelle, de la performance collective et de la performance organisationnelle.

Pour qu'il y ait performance sociale, la performance de chaque salarié doit être synchrone avec la performance de son collectif de travail et par delà celle du corps social tout entier. Enfin, la performance du facteur humain doit être synchrone avec la performance de l'organisation.
Qu'entend-on par facteurs de protection et facteurs de risques sociaux ?
Quand la performance sociale est positive, elle est créatrice de valeur : on parle alors de facteurs de protection, tant pour la performance de l'organisation que pour celles de ses acteurs.
Quand la performance sociale est négative, elle engendre du manque à gagner, tant en termes d'efficacité (atteindre un résultat au coût le moindre) que d'efficience (atteindre un résultat en générant de la rentabilité). On parle alors de facteurs de risques, et plus spécifiquement de risques sociaux.
Tous ces risques ne sont pas de même nature, même s'ils sont interdépendants. On peut regrouper ces facteurs en trois familles de risques sociaux :